Qui sommes nous ?

Les partenaires de « Agri’cultures durables 01 » ont marqué leur engagement dans cette action en rédigeant un texte fondateur, basé sur la volonté commune de réfléchir avec les agriculteurs du territoire aux moyens à mettre en œuvre, pour accompagner les exploitations agricoles vers plus de durabilité.

LES PARTENAIRES

Organisme

Présentation

Domaines de compétence en lien avec l’Agriculture Durable

adabio Association de producteurs agissant pour le développement de l’agriculture biologique : appui aux agriculteurs bio, accompagnement des conversions, défense du mode de production bio et promotion des produits.
  •  Pratiques alternatives en élevage et culture
  • Approche systèmes d’exploitation et diagnostics de conversion à l’Agriculture Biologique
  • Bilans énergétiques
  • Expérimentations
Concourir à l’emploi dans le secteur agricole et rural par la formation et l’information des acteurs du monde rural :

  • Appui à l’installation des porteurs de projet en milieu rural (réseau de professionnels accompagnateurs) ;
  • Actions de communication en faveur de la création d’activité en milieu rural ;
  • Formation des agriculteurs ;
  • Promotion de l’agriculture paysanne auprès des agriculteurs et des consommateurs ;
  • Recherche sur les alternatives de commercialisation des produits agricoles.
  • Développement agricole durable (pratiques agricoles, systèmes)
  • Emploi en milieu rural (appui à la création d’activité)
  • Analyse des cadres de politique agricole
  • Renforcement des capacités de décision à travers la réflexion collective
afocg01 Promouvoir et réaliser des actions de formation en direction des agriculteurs, plus particulièrement dans le vaste domaine de la gestion des exploitations, depuis la comptabilité jusqu’à l’accompagnement de projet, en privilégiant toujours une approche globale de la décision.

 

 

 

  • Formation des agriculteurs à la gestion, depuis la comptabilité jusqu’à l’accompagnement de projet en privilégiant une approche globale
  • Thèmes de formation abordés récemment : systèmes herbagers, organisation du travail, analyse énergétique, transmission, cultivons l’humain sur nos fermes…
  • Réalisation d’actions de développement « durable » en direction des agriculteurs et du grand public : recueil d’expériences « 14 solutions pour soulager le travail sur les fermes » ; « L’Ain de Ferme en Ferme »
logo Cap 3B Cap 3B est un établissement public de coopération intercommunale chargé du développement du Bassin de Bourg-en-Bresse. A ce titre, son périmètre s’apparente au bassin économique et d’emploi de Bourg-en-Bresse. Ce territoire cohérent s’étend en Bresse, Dombes et Revermont et constitue l’une des portes d’entrée nord de la Région Rhône-Alpes. Cap 3B intervient de manière partenariale dans de nombreux domaines, dont l’agriculture et la forêt, à travers des procédures contractuelles telles que :

  • le Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA), le Projet Stratégique Agricole et de Développement Rural (PSADER),
  • LEADER (fonds européen de développement rural)…
 Chambre d'Agriclture de l'Ain La Chambre d’Agriculture représente l’ensemble des composantes de la profession agricole dans tous les lieux de décision où se construit au quotidien l’avenir de l’agriculture de l’Ain.

En tant qu’organisme consulaire elle répond à une double mission :

  • Représenter et défendre l’agriculture
  • Agir au profit de l’agriculture

La Chambre d’Agriculture propose et soutient des actions de terrain dans des domaines variés, auprès des agriculteurs, des ruraux et des collectivités locales : conseil d’exploitation, appui juridique, aménagement rural et foncier, développement local, formation, tourisme vert, organisation des filières de productions végétales et animales.

  •  Accompagnement de porteur de projet, apport d’expertise
  • Analyse globale des systèmes d’exploitation
  • Réalisation d’outils d’aide à la décision
  • Formation (échange de pratiques, découverte de nouvelles méthodes, …)
SARDIERES
  • Établissement Public
  • Formation initiale par la voie scolaire et l’apprentissage et formation continue dans les domaines de l’agriculture, de l’agroalimentaire, des services en milieu rural et du développement durable.
  • Une exploitation agricole
  • Un atelier agroalimentaire
  •  Organisation du Travail
  • Transformation commercialisation des produits
  • Accompagnement de projets
  • Expérimentation
cuma Constituée par les CUMA du département, elle les représente, apporte son appui aux CUMA existantes et assure la promotion de ce mode d’organisation.
  •  Accompagnement des projets de groupe (CUMA)
  • Rationalisation de la mécanisation
  • L’emploi dans les CUMA
  • Les énergies renouvelables en agriculture
fdgeda Elle coordonne les différents groupes de développement (CETA, GEDAF…) du département et leur apporte son appui dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs programmes d’action.

Elle conduit des actions d’ampleur départementale et/ou en lien avec d’autres organismes agricoles. Elle assure la relation avec les autres groupes au niveau régional et national, afin de mutualiser les expériences. Elle adhère au réseau Trame-FNGEDA.

  • Thèmes de travail variés en fonction de la demande des adhérents des groupes

Exemples : approche technico-économique, conduite des productions, agriculture biologique, organisation du travail, communication sur l’agriculture, économies d’énergie et énergies renouvelables…

 Ain Conseil Elevage Le Contrôle Laitier, un service de contrôle de performances et de conseil, qui valorise ses données en références techniques ou technico-économiques pour aider l’éleveur à décider selon ses objectifs.
  •  Autonomie en protéines
  • Autonomie fourragère – Pâturage
  • Transformation fermière du lait – Qualité du lait
  • Bilan énergie (Diaterre)
  • Bilans technico-économiques
  • Maîtrise de la fertilisation
 logo Terre d'envies Terre d’envies est un réseau régional dont l’objectif est de fédérer, promouvoir et accompagner les points de vente collectifs qui s’engagent sur une idée simple : « Produits de nos fermes, vendus par nous-mêmes ». En plus d’assurer une représentation et une défense officielle du concept de remise directe au consommateur sous forme de point de vente collectif, Terre d’envies anime, coordonne et accompagne les différents projets de ses membres de sorte qu’ils puissent avoir un développement viable et vivable :

  • Mise en place d’une démarche qualité basée sur le développement durable.
  • Accompagnement des points de vente collectifs dans leur création, leur fonctionnement et leur développement économique (formations, conseils, études…).
  • Organisation de manifestations à destination du grand public.

NOS OBJECTIFS

  • Encourager l’évolution des exploitations vers plus de durabilité
  • Réfléchir avec les agriculteurs aux moyens à mettre en œuvre
  • Se situer dans une dynamique d’évolution, quel que soit son point de départ
  • Ouvrir de nouvelles perspectives d’évolutions, motivantes pour les exploitants en place et attractives pour les futurs agriculteurs
  • Développer un mode d’exploitation viable, vivable, reproductible et transmissible

NOS VALEURS

  • L’action collective : faire ensemble, se rencontrer, partager, échanger…
  • Le respect des personnes, des idées, l’ouverture d’esprit.
  • Tout le monde a sa place, chacun est le bienvenu
  • Avancer, transmettre, chercher pour trouver des orientations, des solutions pour le futur

NOS RAISONS DE TRAVAILLER ENSEMBLE

  • Nous sommes face à un enjeu, un défi : l’agriculture durable = l’agriculture de demain.
  • La diversité est une richesse, une force, nous pouvons aller plus loin ensemble.
  • Le partenariat donne de la cohérence, de la crédibilité.
  • Nous misons sur la complémentarité et la mutualisation des compétences.
  • Le partenariat est source de motivation.

NOS ENGAGEMENTS

  • Inscrire notre action dans le cadre des 27 principes du développement durable définis lors du sommet de Rio en 1992, et dans les cadres politiques élaborés pour les années à venir (CDDRA, Charte agriculture et territoire, Plans Climat Territoriaux, Objectif Terres 2020…)
  • Inscrire notre action dans une gouvernance de territoire alliant élus, responsables associatifs et professionnels, citoyens.
  • Avancer de manière globale et équilibrée sur les 3 piliers du développement durable : économique, environnemental et social.
  • Accompagner les personnes, c’est-à-dire partir de là où chacun se situe pour avancer vers un développement durable.
  • Penser global, agir local : nous avons la légitimité et la responsabilité d’agir et d’expérimenter pour un développement durable.
  • Penser global, agir local : nous nous engageons à alimenter notre réflexion pour interroger en permanence la cohérence de nos actions de terrain vis-à-vis des enjeux globaux.
  • Valoriser les initiatives intéressantes et nouer des collaborations pour avancer ensemble.
  • Rechercher en permanence de nouvelles pistes de durabilité.
  • Privilégier la formation pour affirmer la responsabilité de chacun.